Le cours de l'action de cet important producteur de solutions d'hygiène pour bébés, femmes et séniors est en chute libre depuis la fin janvier, lorsque la direction avait annoncé que des "problèmes liés à des pratiques commerciales" au Brésil la contraignaient à acter une dépréciation de 15 millions d'euros de son chiffre d'affaires (CA) et du cash-flow d'exploitation (Ebitda) sur le mois de décembre. Mais début juillet, le spécialiste français du private equity PAI Partners (qui est l'actionnaire de référence de AS Adventure et Hunkemöller) a fait part à Ontex de son intention de le racheter à 27,50 euros par action. L'offre a, naturellement, soutenu le titre. Le rapport trimestriel publié ensuite n'y a pas fait allusion, et le CEO, Charles Bouaz...