Le plus grand fournisseur de plateformes et services de forage pétrolier finalisera ce mois-ci l'acquisition du groupe norvégien Songa Offshore. Transocean en détient déjà 97,5% des actions, et a soumis au groupe une offre de rachat des titres restants. Il débourse 3,4 milliards de dollars pour acquérir ses sept plateformes: trois anciennes, destinées aux eaux peu profondes, qu'il mettra au rebut, et quatre plateformes supermodernes adaptées aux forages en zones inhospitalières. Ces dernières ont été spécialement conçues pour Statoil, qui les exploite dans le cadre de contrats de huit ans (qui arriveront à échéance entre 2022 et 2024) d'une valeur résiduelle de 3,7 milliards de dollars, avec des options supplémentaires pour un total de sept milliards de d...