Les trimestriels d'Alphabet, le holding qui chapeaute les plateformes Google, sont conformes aux prévisions. Le groupe est moins affecté que Meta Platforms par les changements, destinés à compliquer le suivi des utilisateurs dans le but de personnaliser les publicités, apportés au système d'exploitation d'Apple. Il a en outre profité de la hausse des dépenses publicitaires des entreprises. Son chiffre d'affaires (CA) a augmenté de 23% en glissement annuel, à 68 milliards de dollars. A partir de ce trimestre, les comparaisons d'une année sur l'autre deviendront un peu moins favorables, car les ventes avaient commencé à nettement remonter au 2e trimestre de 2021.
...

Les trimestriels d'Alphabet, le holding qui chapeaute les plateformes Google, sont conformes aux prévisions. Le groupe est moins affecté que Meta Platforms par les changements, destinés à compliquer le suivi des utilisateurs dans le but de personnaliser les publicités, apportés au système d'exploitation d'Apple. Il a en outre profité de la hausse des dépenses publicitaires des entreprises. Son chiffre d'affaires (CA) a augmenté de 23% en glissement annuel, à 68 milliards de dollars. A partir de ce trimestre, les comparaisons d'une année sur l'autre deviendront un peu moins favorables, car les ventes avaient commencé à nettement remonter au 2e trimestre de 2021.Alphabet s'est retiré de Russie (1% de son CA consolidé en 2021). Son bénéfice opérationnel (Ebit) s'est établi à 20,1 milliards de dollars (+22,2%), ce qui a fait baisser sa marge d'Ebit à 29,5% (-0,2%). Son bénéfice net a cédé 8,3%, à 16,4 milliards de dollars, sous l'effet de la dépréciation comptable de plusieurs participations. Le groupe a enregistré au 1er trimestre pour 54,7 milliards de dollars de revenus publicitaires (+22,3%), soit 80,4% de son CA. Google Search a annoncé un CA de 39,6 milliards de dollars (+25% en un an). Avec un CA de 6,9 milliards (+14,4%), YouTube a légèrement déçu (prévision: 7,5 milliards); il souffre notamment de la concurrence de TikTok. Google Network, qui comprend la publicité sur les sites partenaires, a vu son CA bondir de 20,2%, à 8,2 milliards. L'augmentation du CA de Google Other n'a pas dépassé 5%, à 6,8 milliards de dollars. La part que les développeurs doivent céder à Alphabet pour pouvoir vendre leurs applications sur PlayStore a beaucoup diminué ces derniers temps. Le CA de Google Cloud s'est envolé de 43,8%, à 5,8 milliards de dollars. La division, qui comprend Google Workspace et la plateforme Google Cloud, a accusé une perte opérationnelle de 931 millions.Le prix prohibitif atteint par l'action explique le fractionnement annoncé pour le 15 juillet. Chaque action donnera droit à 19 actions supplémentaires. L'opération concernera les trois actions du groupe, dont deux (GOOGL, les actions de classe A sans droit de vote et GOOG, celles de classe B avec droit de vote) seront négociables. Puisqu'il ne s'agit pas d'un versement de dividende, elle ne devrait pas être soumise au précompte mobilier (à confirmer, quand le prospectus paraîtra).Au 31mars, Alphabet disposait de près de 134 milliards de dollars de liquidités, soit 4% de moins qu'à fin décembre. La trésorerie est restée pratiquement inchangée, mais la valeur comptable des titres négociables a cédé 5,6 milliards en glissement trimestriel. Le conseil d'administration souhaitant distribuer l'excédent de liquidités à un rythme accéléré, le budget consacré aux rachats d'actions passera de 50 milliards de dollars en 2021 à 70 milliards cette année. Ce qui fait d'Alphabet le numéro 2 après Apple en termes de volumes d'actions rachetées. Le nombre de titres en circulation a reculé de 2% ces 12 derniers mois.Avec des pertes limitées à un peu plus de 20% depuis le sommet, Alphabet a mieux résisté que d'autres sociétés technologiques à la récente vague de liquidations sur les marchés. Le titre se négocie à environ 20 fois le bénéfice escompté et 11 fois le cash-flow opérationnel; ce n'est pas rien mais compte tenu du CA, de la trésorerie et des rachats d'actions, il est valorisé raisonnablement pour la première fois depuis longtemps. Nous relevons notre conseil. Conseil: acheterRisque: faibleRating: 1ACours: 2.279,22 dollarsTicker: GOOG USCode ISIN: US02079K1079Marché: NasdaqCapit. boursière: 1.501 milliards USDC/B 2021: 20C/B attendu 2022: 20Perf. cours sur 12 mois: -1%Perf. cours depuis le 01/01: -21%Rendement du dividende: -