Alibaba souffre depuis des mois. Tout avait commencé fin 2020 avec le torpillage de l'entrée en Bourse (IPO) de Shanghai de sa filiale fintech Ant Group (33% aux mains d'Alibaba). Avec une contre-valeur de 34,4 milliards de dollars, il aurait dû s'agir de la plus grande IPO de l'histoire. Rappelons que l'entreprise d'e-commerce est l'oeuvre de Jack Ma qui, même s'il ne la dirige plus depuis 2019, en reste la figure emblématique. Or ses vives critiques à propos des organes de surveillance n'ont pas eu l'heur de plaire aux autorités et sont remontées jusqu'aux oreilles du président Xi Jinping. Les nouvelles règles visant les fintechs, annoncées juste avant l'IPO, ont fait s'effondrer les perspective...

Alibaba souffre depuis des mois. Tout avait commencé fin 2020 avec le torpillage de l'entrée en Bourse (IPO) de Shanghai de sa filiale fintech Ant Group (33% aux mains d'Alibaba). Avec une contre-valeur de 34,4 milliards de dollars, il aurait dû s'agir de la plus grande IPO de l'histoire. Rappelons que l'entreprise d'e-commerce est l'oeuvre de Jack Ma qui, même s'il ne la dirige plus depuis 2019, en reste la figure emblématique. Or ses vives critiques à propos des organes de surveillance n'ont pas eu l'heur de plaire aux autorités et sont remontées jusqu'aux oreilles du président Xi Jinping. Les nouvelles règles visant les fintechs, annoncées juste avant l'IPO, ont fait s'effondrer les perspectives de croissance du groupe et provoqué l'abandon du projet. Elles ont également marqué le coup d'envoi d'une série d'enquêtes, d'amendes et de nouvelles réglementations visant les géants chinois (des technologies), sous le couvert d'une politique plus égalitaire. Si l'on ajoute à cela les discussions portant sur un éventuel retrait de la cote à New York, on comprend pourquoi l'action s'est écroulée. Et a continué à décrocher après la publication des résultats du 3e trimestre de 2021/22 (clôture: 31/3). Le chiffre d'affaires (CA) a progressé de 9,7% à peine, pour atteindre 242,58 milliards de yuans (CNY), soit 38,37 milliards de dollars (consensus: 244,91 milliards CNY). C'est le taux de croissance trimestriel le plus faible depuis l'entrée en Bourse de 2014 - celle qui était jusque-là une des success stories les plus marquantes d'Asie nous avait plutôt habitués à des chiffres dépassant les 20%. Alibaba recensait fin décembre 1,28 milliard d'utilisateurs mobiles actifs, ce qui est phénoménal. Mais pour la première fois de son histoire, le CA issu de la gestion de la clientèle a baissé de 1% (cette activité représente toujours 41% du CA consolidé). Les services cloud, le pôle de croissance du groupe (hausse de 20%, à 19,54 milliards CNY, du CA), ont heureusement assuré, mais leurs résultats sont très inférieurs au consensus, arrêté à 21,01 milliards CNY. Alibaba est le leader absolu du marché du cloud en Chine. Signalons également la chute de 25%, à 51,36 milliards CNY, du cash-flow opérationnel (Ebitda). C'est mieux que le consensus (50,73 milliards), mais la marge d'Ebitda n'en a pas moins plongé, de 31% à 21%. Le bénéfice s'est établi à 44,62 milliards CNY, en recul de 25% sur un an. Alibaba était devenue ces dernières décennies la plate-forme d'e-commerce chinoise par excellence; mais les récents remous et les incertitudes qui en découlent lui ont coûté le montant vertigineux de 500 milliards de dollars de capitalisation boursière. A court terme, le groupe va devoir s'adapter aux règles instaurées par le gouvernement et rassurer les investisseurs (internationaux), y compris en ce qui concerne le maintien de sa cotation à Wall Street. L'action a opéré un redressement spectaculaire le 16 mars mais à un rapport cours/bénéfice de 13 (deux fois moins qu'au début de 2021) et un ratio valeur de l'entreprise (EV)/Ebitda escompté de 8,5 (même évolution), la valorisation demeure très basse. Nous avons donc étoffé sa position dans le portefeuille modèle. Le cours devrait se redresser (vigoureusement) à terme. Acheter (1B). Conseil: acheterRisque: moyenRating: 1B Cours: 108,30 dollarsTicker: BABA USCode ISIN: US01609W1027Marché: NYSECapit. boursière: 291 milliards USDC/B 2021: 18C/B attendu 2022: 13Perf. cours sur 12 mois: -53%Perf. cours depuis le 01/01: -10%Rendement du dividende: -