Dans sa lettre annuelle adressée aux actionnaires, l'homme d'affaires Kjell Inge Roekke, actionnaire à 67% du holding norvégien Aker ASA, s'est dit modérément satisfait de la prestation du groupe au cours des cinq dernières années. En considérant les dividendes versés, l'action a produit un return annuel de 16% au cours de la période comprise entre 2009 et 2013. Ce n'est évidemment pas mauvais, mais l'OSEBX (indice de référence de la Bourse norvégienne) a tout de même fait mieux avec 18%. Pour autant, Roekke est convaincu que son groupe a posé les bases, ces dernières années, pour la création de valeur future. Le conglomérat est réparti en participations "industrielles et financières". Pour ce qui concerne les participations financières, l'accent est plutô...