Ahold Delhaize a clôturé son très bel exercice 2019 par un puissant sprint final. Le chiffre d'affaires (CA) et le bénéfice d'exploitation sous-jacent ont été conformes aux attentes au 4e trimestre, ce qui a permis au distributeur de tenir ses promesses pour 2019. Le cash-flow libre a atteint 1,8 milliard d'euros et le bénéfice par action (BPA) sous-jacent a augmenté de 8,4%, bien plus que les quelque 5% promis.
...

Ahold Delhaize a clôturé son très bel exercice 2019 par un puissant sprint final. Le chiffre d'affaires (CA) et le bénéfice d'exploitation sous-jacent ont été conformes aux attentes au 4e trimestre, ce qui a permis au distributeur de tenir ses promesses pour 2019. Le cash-flow libre a atteint 1,8 milliard d'euros et le bénéfice par action (BPA) sous-jacent a augmenté de 8,4%, bien plus que les quelque 5% promis. Le groupe entend poursuivre sur cette lancée en 2020. La marge bénéficiaire sous-jacente devrait rester comparable à celle de 2019, mais une légère hausse des ventes et un nouveau programme de rachats d'actions devraient contribuer à accroître le BPA de 5%. Malgré un gros programme d'investissements, la direction table sur un cash-flow disponible d'environ 1,5 milliard d'euros, ce qui donnera au groupe la possibilité d'augmenter le dividende et de racheter des titres. La direction souligne la stabilité de son activité en relevant le dividende de 8,6%, à 0,76 euro par action. Le groupe verse 44% de son bénéfice sous-jacent sous la forme de dividende, ce qui n'est pas excessif.Les résultats d'Ahold Delhaize sont dictés par les performances du groupe aux Etats-Unis, un marché qui représente quelque 60% de son bénéfice. Au 4e trimestre, le CA comparable a augmenté de 2,7%, devançant légèrement les attentes, mais la marge bénéficiaire sous-jacente s'est érodée de 4,7 à 4,3%. L'entreprise pointe du doigt des conditions de marché difficiles et des baisses de prix dans sa filiale Stop & Shop. La modernisation de la chaîne commence à donner de premiers résultats: les ventes se stabilisent. Cette année, 65 magasins Stop & Shop supplémentaires seront rénovés. Dès que les problèmes de la filiale seront maîtrisés, les marges devraient se rétablir aux Etats-Unis. Food Lion et Hannaford, deux enseignes phares, sont en tout cas en bonne posture. L'entreprise investit dans une distribution plus efficace qui permet un approvisionnement régulier des magasins physiques et en ligne. Ahold Delhaize prévoit de vendre pour 7 milliards de dollars en ligne d'ici 2021, soit 30% de plus que cette année. Il y a quelques années, les investisseurs craignaient l'arrivée d'Amazon sur le marché de détail classique, mais aujourd'hui, le commerce électronique se révèle être une opportunité supplémentaire de croissance pour Ahold Delhaize. Aux Pays-Bas, Ahold Delhaize maintient une dynamique positive. Les ventes comparables ont augmenté de 4,3%, en partie grâce au gain de parts de marché. Grâce à la progression des ventes, la marge bénéficiaire a été portée à 5,2%, malgré l'effet dilutif de bol.com, toujours déficitaire, mais qui croît toujours: au 4e trimestre, les ventes de cette filiale d'e-commerce ont augmenté de 28,7%. L'activité en Europe centrale et du Sud-Est a davantage progressé que prévu: le CA est en hausse de 5,4% et la marge est légèrement supérieure aux attentes. Les activités belges restent le canard boiteux du groupe, avec une très faible croissance du CA et une marge bien inférieure à la moyenne du groupe. Ahold Delhaize conjugue toujours un cash-flow disponible attrayant et un BPA en augmentation légère, mais constante. Grâce aux belles performances de ses marchés domestiques, en particulier les Etats-Unis, les perspectives sont également favorables sur le long terme. Les investisseurs ne paient certainement pas trop cher ce cash-flow stable: l'action s'échange à un ratio cours/bénéfice de 14 et une valeur d'entreprise correspondant à 6,5 fois le cash-flow opérationnel. Conseil: acheterRisque: moyenRating: 1BCours: 23,5 eurosTicker: ADCode ISIN: NL0011794037Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 26 milliards EURC/B 2019: 13C/B attendu 2020: 13Perf. cours sur 12 mois: +3%Perf. cours depuis le 01/01: +5%Rendement du dividende: 3,3%