Au troisième trimestre 2016, les investisseurs avaient été déçus par la pression sur les marges aux États-Unis, où Ahold Delhaize réalise deux tiers de son bénéfice. Les investissements dans des prix plus bas en réponse à la concurrence avaient pesé sur le chiffre d'affaires (CA) et sur les marges. La croissance du CA comparable était dès lors restée à la traîne sur le territoire américain, à un maigre 0,3%.
...