Les investisseurs ont été effrayés par le repli sensible du chiffre d'affaires (CA) rapporté par Agfa-Gevaert au bilan de ce 2etrimestre. Ses ventes ont baissé de 6,7%, plus que prévu, et plus aussi que le repli du CA de 5,5% de l'an dernier. Agfa-Gevaert aurait bien pu s'en passer, elle qui traîne encore une dette de pension nette de 1,15milliard EUR. Depuis la publication des chiffres semestriels, l'action a reflué de plus de 10%. Cela dit, cette analyse sombre peut être contrebalancée par plus d'un élément positif. Sans effets de change défavorables, le repli du CA s'est limité à 4,1%, ce qui est déjà moins dramatique. Le repli est également imputable au plon...