C'est surtout du côté du chiffre d'affaires qu'Agfa-Gevaert semble s'approcher d'un moment charnière. Après une baisse de 16% entre 2011 et 2016, dont 4% l'an dernier, la direction a signalé que la tendance s'était améliorée à la fin de l'an dernier. Et ces progrès devraient se confirmer cette année, notamment parce que l'entreprise a fait de la stabilisation du chiffre d'affaires sa nouvelle priorité. La croissance de la division médicale doit tirer le reste du groupe, mais Agfa veut également mettre un terme à la baisse constante du chiffre d'affaires dans les activités graphiques analogiques classiques, malgré une concurrence qui reste extrêmement intense et une conjoncture toujours morose dans les pays émergents. L'entreprise veut également acheter du chiffre d'affaires par des acquisitions et la direction ambitionne un changement culture...