Ageas, qui a récemment fêté son 10e anniversaire, affiche depuis le départ une croissance dont l'Asie est le principal fer de lance: l'encaissement y a augmenté de 100%, passant de 335 millions d'euros en 2010 à 24,3 milliards l'an dernier. Compte tenu de la jeunesse de la population chinoise, le potentiel de ce marché sur le long terme est toujours aussi attrayant.
...

Ageas, qui a récemment fêté son 10e anniversaire, affiche depuis le départ une croissance dont l'Asie est le principal fer de lance: l'encaissement y a augmenté de 100%, passant de 335 millions d'euros en 2010 à 24,3 milliards l'an dernier. Compte tenu de la jeunesse de la population chinoise, le potentiel de ce marché sur le long terme est toujours aussi attrayant.Ageas a conclu en 2018 un accord, pour un montant total de 1,3 milliard d'euros, avec les anciens actionnaires de Fortis. L'action a chuté en mars et a mal accueilli le rapport relatif au 1er trimestre. Le bénéfice net consolidé s'établit pourtant à 113 millions d'euros, au lieu des 90 millions escomptés (251,4 millions à la même période l'an dernier). Compte tenu de la plus-value de 310 millions réalisée sur le rachat de titres FRESH et de la réévaluation comptable du passif RPN, le bénéfice net s'élève à 451,6 millions d'euros. Le bénéfice de l'activité Vie chute de 60%, à 89,1 millions d'euros (70 millions escomptés), celui de l'activité Non-Vie, de 32%, à 23,9 millions. Les répercussions de la crise sur l'activité d'assurance sont relativement limitées. L'encaissement s'est tassé de 7% sur une base de 100%, à 12 milliards d'euros. Les revenus en Vie ont diminué de 9%, à 10 milliards d'euros, tandis que ceux des assurances Non-Vie bondissaient de 10%, à 1,9 milliard. L'encaissement (part d'Ageas) a reculé de 8%, à 4,6 milliards, dont la moitié environ a été réalisée en Asie (2,3 milliards d'euros, -4%), où le groupe est très bien positionné - 90% des primes sont périodiques et les reconductions de polices sont traditionnellement nombreuses. Le portefeuille d'investissement est tombé à 82,2 milliards d'euros (-2,1 milliards). Le combined ratio (rapport entre les coûts et les primes nettes acquises) consolidé a augmenté de 98,3% à 99,7%. Les turbulences boursières ont fait passer de 88 à 56 points de base la marge sur les produits à taux garanti (branche 21; objectif: 85-95 points de base). La marge sur les produits unit-linked (branche 23) s'est hissée de 18 à 28 points de base, juste sous l'objectif. Au vu des recommandations de l'Autorité européenne des assurances et de la Banque nationale de Belgique, qui conseillent de reporter jusqu'au 1er octobre au moins les paiements de dividendes au titre de l'exercice 2019, Ageas versera le 4 juin un dividende brut de 0,27 euro par action, à quoi s'ajoutera au 4e trimestre, pour autant que l'assemblée générale des actionnaires qui sera convoquée en octobre l'accepte, un dividende brut de 2,38 euros; ce calcul s'appuie sur la trésorerie disponible (1,2 milliard d'euros) et sur l'excellente solvabilité du groupe (193% au 30 avril; objectif en vertu de Solvency II: 175%). Le programme de rachat d'actions, pour un montant de 200 millions d'euros, se poursuit; 4,2 millions de titres, soit 2,17% des actions en circulation, ont d'ores et déjà été acquis, pour la somme de 176,5 millions d'euros. Le bénéfice net de 850 à 950 millions d'euros initialement pronostiqué pour l'exercice doit évidemment être oublié. Le règlement définitif de l'affaire Fortis a eu un effet bénéfique sur l'action Ageas, que la panique boursière liée au Covid-19 a toutefois ramenée quatre ans en arrière, sans reprise significative depuis le plancher atteint en mars. Une réaction qui, étant donné l'exposition du groupe à la région prometteuse qu'est l'Asie, nous paraît excessive et dont nous souhaitons tirer profit. L'action se négocie à moins de 0,6 fois sa valeur comptable. Conseil: acheterRisque: moyenRating: 1BCours: 31,98 eurosTicker: AGSN BBCode ISIN: BE0974264930Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 6,3 milliards EURC/B 2019: 7,5C/B attendu 2020: 6Perf. cours sur 12 mois: -26%Perf. cours depuis le 01/01: -40%Rendement du dividende: 8,3%