Après un léger décrochage, le titre a finalement bien réagi à l'annonce des résultats du 3e trimestre. Le bénéfice net de 161,1 millions d'euros a certes cédé 20,5% en 12 mois (202,7 millions), mais le consensus misait sur 99 millions. Il s'établit sur neuf mois à 567,8 millions d'euros (-43% par rapport à 2020). L'année dernière avait toutefois été marquée par la plus-value exceptionnelle de 332 millions d'euros liée à l'offre faite aux détenteurs de titres FRESH. Sur les trois premiers trimestres, le bénéfice net a atteint 777 millions d'euros (737,1 millions en 2020), alors que 718 millions étaient attendus. Le bénéfice net s'est établi au 3e trimestre à 255,4 millions d'euros (+3,7%), grâce au pa...

Après un léger décrochage, le titre a finalement bien réagi à l'annonce des résultats du 3e trimestre. Le bénéfice net de 161,1 millions d'euros a certes cédé 20,5% en 12 mois (202,7 millions), mais le consensus misait sur 99 millions. Il s'établit sur neuf mois à 567,8 millions d'euros (-43% par rapport à 2020). L'année dernière avait toutefois été marquée par la plus-value exceptionnelle de 332 millions d'euros liée à l'offre faite aux détenteurs de titres FRESH. Sur les trois premiers trimestres, le bénéfice net a atteint 777 millions d'euros (737,1 millions en 2020), alors que 718 millions étaient attendus. Le bénéfice net s'est établi au 3e trimestre à 255,4 millions d'euros (+3,7%), grâce au passage de 116,3 à 201 millions, et à 541,1 millions sur neuf mois (+27%), du bénéfice net en Vie. En Non-Vie, le bénéfice net a perdu 58%, à 54,4 millions d'euros; le recul après neuf mois est de 27%, de 311,1 à 235,5 millions. L'effet, après réassurance et impôts, des inondations du mois de juillet, a été porté de 55 millions à 70 millions d'euros. Quasi inexistants en 2020 pour cause de confinements, les sinistres Auto se sont, eux, normalisés. Notons l'augmentation de 11%, à 12,35 milliards d'euros après neuf mois, dont +13% au 3e trimestre (3,8 milliards), de l'encaissement brut (part d'Ageas). La croissance à périmètre constant s'élève à 5%. Le groupe affiche un excellent ratio combiné (coûts/encaissement net) de 95,2%, effet des inondations (-5%) inclus. En 2020, ce ratio était de 90% après neuf mois.La marge sur les produits branche 21 est passée de 79 points de base (pb) en 2020 à 96 pb (117, au 3e trimestre), celle sur la branche 23, de 28 à 34 pb (31; objectif: 30-35). Etonnamment, la solvabilité est tombée de 196% à 187% au 3e trimestre (196% fin 2020). Bien que cela n'ait rien d'inquiétant, puisque Solvency II exige 175%, ce recul a été la cause de l'hésitation des marchés. Malgré les excellents résultats, le bénéfice prévisionnel pour l'exercice reste fixé à 850-950 millions d'euros. Le CEO, Hans De Cuyper, pense concrétiser tous les objectifs de Connect21, le plan stratégique. Ageas sera ainsi paré pour entamer le plan suivant, accueilli plutôt tièdement lors de sa présentation. Impact24 table sur une croissance de 6% à 8% en moyenne du bénéfice par action pendant les trois prochaines années (5-7 %, pour Connect21), compte tenu d'un bénéfice prévisionnel de 1,1 à 1,2 milliard d'euros en 2024. Le groupe distribuera entre 1,5 et 1,8 milliard d'euros en dividendes (rendement de 6% à 8%) sur cette période. Comme il compte s'étendre à un 4e marché domestique en Europe, mettre en place un programme de rachat d'actions annuel ne sera pas facile; même si Connect21 ne le garantissait pas non plus, cela explique en partie la déception suscitée par Impact24. Depuis septembre et le début du programme, d'un montant de 150 millions d'euros, Ageas a racheté 877.559 actions propres (0,46% des titres en circulation), pour un total de 36,4 millions d'euros. L'action a rebondi la semaine dernière, après l'évocation, par un rapport d'analyste, d'une éventuelle reprise par BNP Paribas. Nous maintenons notre conseil et misons sur un cours proche de la valeur comptable (61,70 euros le 30 septembre) d'ici la fin de 2022. Conseil: acheterRisque: moyenRating: 1BCours: 47,90 eurosTicker: AGSN BBCode ISIN: BE0974264930Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 9,2 milliards EURC/B 2020: 7,1C/B attendu 2021: 9,8Perf. cours sur 12 mois: +15,6%Perf. cours depuis le 01/01: +8%Rendement du dividende: 5,5%