Depuis l'avertissement sur chiffre d'affaires, l'action Advanced Micro Devices (AMD) est retombée à son plus bas niveau en trois ans, proche du plancher de 2008. La situation du producteur américain de semi-conducteurs et éternel concurrent du grand Intel est précaire. La diversification en dehors du segment classique des microprocesseurs n'a pas eu l'effet escompté et sur ses marchés clés (PC et semi-conducteurs graphiques), le groupe a perdu des parts au profit notamment d'Intel et de Nvidia ces dernières années. Le bureau de recherche Gartner a vu les ventes mondiales de PC se contracter de 5,7% au 1er trimestre et table même sur un recul de 9,5% pour le 2e trimestre. Ce serait la plus ...