Tesla Motors: allégeons les positions

Tesla Motors: allégeons les positions

A moyen terme, le groupe devra investir énormément et s'endetter encore. Son bilan est médiocre. Nous conseillons dès lors aux actionnaires d'exploiter le sentiment positif actuel pour alléger leurs positions.

Un nouveau trimestre décevant pour Goldcorp

Un nouveau trimestre décevant pour Goldcorp

Alors que la plupart des actions de producteurs d'or ont repris le chemin de la hausse ces dernières semaines, Goldcorp fait figure d'exception. L'action du cinquième producteur d'or de la planète est retombée sous son niveau plancher de la fin de 2015, à son plus bas niveau depuis 2002. C'est une opportunité à saisir!

Prévisions annuelles à nouveau relevées pour Mosaic

Prévisions annuelles à nouveau relevées pour Mosaic

Ses résultats vont permettre au groupe d'alléger sa dette de long terme à hauteur de 700 millions de dollars avec deux ans d'avance. Pour l'heure, la valorisation de Mosaic est encore raisonnable.

Check-list Monde (au 8/11/18)

Check-list Monde (au 8/11/18)

Rédaction Initié de la Bourse - Cette liste comprend 87 actions internationales, principalement américaines, que les analystes de l'Initié de la Bourse suivent activement. Découvrez leur recommandation pour chacune d'elles.

Check-list Monde (au 2/11/18)

Check-list Monde (au 2/11/18)

Rédaction Initié de la Bourse - Cette liste comprend 87 actions internationales, principalement américaines, que les analystes de l'Initié de la Bourse suivent activement. Découvrez leur recommandation pour chacune d'elles.

Check-list Monde (au 25/10/18)

Check-list Monde (au 25/10/18)

Rédaction Initié de la Bourse - Cette liste comprend 87 actions internationales, principalement américaines, que les analystes de l'Initié de la Bourse suivent activement. Découvrez leur recommandation pour chacune d'elles.

Schlumberger: un redressement toujours lent

Schlumberger: un redressement toujours lent

Le consensus mise, pour le quatrième trimestre, sur un bénéfice de 47,5 cents par action, pour un chiffre d'affaires de 8,7 milliards de dollars, ce qui serait le chiffre le plus élevé depuis le deuxième trimestre de 2015.

IBM: l'embellie a été de courte durée

IBM: l'embellie a été de courte durée

Le chiffre d'affaires du groupe technologique stagne à nouveau. Comme la rentabilité, d'ailleurs. Toutefois, les actionnaires sont soignés et l'action est faiblement valorisée. Celle-ci mérite dès lors de demeurer en portefeuille.

Perrigo: un troisième CEO en moins d'un an

Perrigo: un troisième CEO en moins d'un an

C'est à présent Murray Kessler qui a pour mission de réinventer Perrigo et de remettre l'entreprise sur la voie de la croissance. Elle n'a pas encore battu le record de chiffre d'affaires atteint en 2015. La valorisation du titre est attrayante, pour l'heure.

Wheaton: conclure des contrats, une nécessité

Wheaton: conclure des contrats, une nécessité

Pour croître et compenser l'épuisement naturel des mines, l'entreprise américaine spécialisée dans le streaming de métaux précieux Wheaton Precious Metals (autrefois Silver Wheaton) doit signer de nouveaux contrats.

Check-list Monde (au 18/10/18)

Check-list Monde (au 18/10/18)

Rédaction Initié de la Bourse - Cette liste comprend 87 actions internationales, principalement américaines, que les analystes de l'Initié de la Bourse suivent activement. Découvrez leur recommandation pour chacune d'elles.

La très prometteuse Orca Gold

La très prometteuse Orca Gold

Cette entreprise d'exploration détient 70% du Bloc 14, un véritable trésor au Soudan. La réserve de cette concession est estimée pour l'heure à un peu plus de 4 millions d'onces troy d'or.

Total tire profit de la hausse du cours de l'or noir

Total tire profit de la hausse du cours de l'or noir

Malgré tous les rapports alarmistes sur l'évolution du climat, la demande de pétrole et de gaz augmente. Total a eu raison d'investir dans l'accroissement de ses capacités de production. Prochaine étape pour la major: investir dans des sources d'énergie émettant peu de CO2.

OneSpan manque de poids

OneSpan manque de poids

L'entreprise soigne son image, depuis plusieurs mois: un nouveau nom, une acquisition importante, une nouvelle plateforme. Elle dispose d'ailleurs encore d'une trésorerie confortable, qui l'autoriserait à envisager des acquisitions, si les valorisations, dans son secteur, n'étaient pas aussi élevées qu'aujourd'hui. Les prédateurs ne manquent certainement pas.

Check-list Monde (au 11/10/18)

Check-list Monde (au 11/10/18)

Rédaction Initié de la Bourse - Cette liste comprend 87 actions internationales, principalement américaines, que les analystes de l'Initié de la Bourse suivent activement. Découvrez leur recommandation pour chacune d'elles.

Bientôt l'heure de prendre ses bénéfices sur Deere

Bientôt l'heure de prendre ses bénéfices sur Deere

L'action ne devrait pas franchir le sommet qu'elle a atteint en février et sous lequel elle se situe depuis. Elle n'est par ailleurs plus du tout bon marché. Toute nouvelle flambée du cours constituera dès lors une opportunité de prendre ses bénéfices.

Cameco: un bras de fer de gagné

Cameco: un bras de fer de gagné

Dans le cadre du litige qui oppose Cameco et l'Agence du revenu du Canada (ARC), la Cour canadienne de l'impôt s'est prononcée en la faveur du producteur d'uranium. Pour autant, il n'a pas encore tout remporté.

Check-list Monde (au 4/10/18)

Check-list Monde (au 4/10/18)

Cette liste comprend 87 actions internationales, principalement américaines, que les analystes de l'Initié de la Bourse suivent activement. Découvrez leur recommandation pour chacune d'elles.

Oracle, ou l'art de doper le bénéfice

Oracle, ou l'art de doper le bénéfice

Sur les douze derniers mois, le flottant de l'entreprise a cédé 8,5%. De cette manière, le bénéfice par action augmente - il est réparti entre moins de titres. C'est la seule information réjouissante - et encore - concernant Oracle.

Des perspectives favorables pour Agnico-Eagle

Des perspectives favorables pour Agnico-Eagle

En 2020, le producteur canadien d'or Anglo-Eagle Mines devrait produire au bas mot un quart d'onces de plus que cette année. Rares sont les acteurs du secteur à pouvoir en dire autant.