Si son action est considérée par beaucoup comme de grande qualité, c'est parce que Ackermans & van Haaren (AvH) a offert aux investisseurs de long terme des rendements impressionnants. Sur les cinq dernières années toutefois, le holding anversois n'a pas réussi à produire un meilleur rendement que le Bel 20 (18% pour AvH, 19% pour l'indice). Un investissement dans AvH a ainsi rapporté, sur la période, nettement moins qu'un investissement dans les holdings Brederode (rendement total de 154%) ou Sofina (176%). Mais selon nous, AvH ne sera plus à la traîne. La rotation à laquelle nous assistons sur les marchés boursiers - les investisseurs se détournent des actions de croissance au profit des titres value, sensibles à la conjoncture - se ressentira en effet...

Si son action est considérée par beaucoup comme de grande qualité, c'est parce que Ackermans & van Haaren (AvH) a offert aux investisseurs de long terme des rendements impressionnants. Sur les cinq dernières années toutefois, le holding anversois n'a pas réussi à produire un meilleur rendement que le Bel 20 (18% pour AvH, 19% pour l'indice). Un investissement dans AvH a ainsi rapporté, sur la période, nettement moins qu'un investissement dans les holdings Brederode (rendement total de 154%) ou Sofina (176%). Mais selon nous, AvH ne sera plus à la traîne. La rotation à laquelle nous assistons sur les marchés boursiers - les investisseurs se détournent des actions de croissance au profit des titres value, sensibles à la conjoncture - se ressentira en effet également au sein des sociétés de portefeuille. Desquelles le redressement des cours résultera naturellement toujours d'une amélioration de leurs résultats. Et ce pourrait être le cas cette année: dans son rapport intermédiaire relatif au 1er trimestre, la direction d'AvH était toujours optimiste. Longtemps à la traîne par rapport au marché, les actions des entreprises cotées que détient AvH, dont CFE (la maison mère de l'entreprise de dragage DEME est la participation majeure du holding; un tiers de la valeur intrinsèque; part de 62,1%), se sont appréciées considérablement ces derniers mois. DEME a pourtant vu son chiffre d'affaires (CA) tomber de 534,9 millions d'euros au 1er trimestre de 2020 à 479,6 millions un an plus tard. Ce recul de plus de 10% s'explique surtout par le commencement d'une série de nouveaux chantiers chez DEME Offshore. Mais au 31 mars 2021, le carnet de commandes de DEME avait progressé de 6% en rythme trimestriel, ce qui laisse espérer une hausse du CA cette année. Le segment Private Banking (environ 35% de la valeur intrinsèque) évolue bien aussi: les avoirs en gestion se sont accrus de 54,1 milliards d'euros fin 2020 à plus de 57 milliards d'euros trois mois plus tard. Même constat dans le segment Real Estate & Senior Care (environ 10 % de la valeur intrinsèque), où Leasinvest (part d'AvH: 30%), par exemple, a réalisé un bénéfice net de 7,7 millions d'euros alors qu'il avait essuyé une perte nette de 50,2 millions d'euros sur la même période l'an dernier, principalement en raison d'une forte réduction de valeur sur la participation dans Retail Estates. A noter que Leasinvest abandonne son statut de SIR pour fusionner avec Extensa (part d'AvH: 100%) et devenir un acteur immobilier mixte, actif dans la location et la promotion. La division Energie (surtout SIPEF; 7% de la valeur intrinsèque) a connu un très bon 1er trimestre tant s'agissant de la production que des prix. Seul le segment AvH & Growth Capital (13% de la valeur intrinsèque) n'a rien publié d'exceptionnel au terme du trimestre; ce segment pèse nettement moins lourd chez AvH que chez Sofina ou Brederode, pour ne citer que ces autres holdings, ce qui a dû contribuer à la moindre performance de l'action AvH ces dernières années. Au 31 mars, le holding disposait d'une trésorerie nette de 73,5 millions d'euros (68 millions fin 2020). Sa direction pronostique pour 2021 une croissance importante du bénéfice net par rapport à 2020. Nous avons repris l'action dans le portefeuille modèle cette année parce que les actifs majeurs du holding recèlent toujours un beau potentiel de redressement et que beaucoup de valeur peut encore être créée dans le segment Private Banking. L'action AvH reste une candidate au redressement à la valorisation attrayante.Conseil: acheterRisque: faibleRating: 1ACours: 133,10 eurosTicker: ACKB BBCode ISIN: BE0003764785Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 4,46 milliards EURC/B 2020: 25C/B attendu 2021: 22Perf. cours sur 12 mois: +7%Perf. cours depuis le 01/01: +5%Rendement du dividende: 1,8%