Resilux renoue avec la croissance. Les pertes de volumes dues à l'affaire AirOLux, qui l'avait opposé en 2016 au néerlando-suisse AirOPack Technology Group (ATG), propriété du Néerlandais Quint Kelders, sont gommées. ATG a payé à Resilux 62 millions d'euros et les actionnaires ont pu profiter d'une diminution de capital, pour un montant de 16,30 euros par action. Début 2017, ce fut au tour de Bain Capital d'émettre une offre amicale, au prix de 195 euros par action, avant de se rétracter.
...

Resilux renoue avec la croissance. Les pertes de volumes dues à l'affaire AirOLux, qui l'avait opposé en 2016 au néerlando-suisse AirOPack Technology Group (ATG), propriété du Néerlandais Quint Kelders, sont gommées. ATG a payé à Resilux 62 millions d'euros et les actionnaires ont pu profiter d'une diminution de capital, pour un montant de 16,30 euros par action. Début 2017, ce fut au tour de Bain Capital d'émettre une offre amicale, au prix de 195 euros par action, avant de se rétracter. L'on sent depuis 2018 que la période sensible est passée. Fait inhabituel: entre la fin mai et la fin juin, plus d'une dizaine de transactions, marquées notamment par l'achat de plus de 4.000 actions supplémentaires, pour un bon demi-million d'euros, ont été réalisées par Belfima Invest, le holding que contrôle la famille De Cuyper. Il n'est donc pas surprenant que Resilux achève l'exercice sur d'excellents résultats. Le titre figure d'ailleurs parmi nos favoris pour 2019. Mais l'ampleur même de la progression surprend. Certes, l'été fut beau, mais le printemps, en Espagne par exemple, fut exécrable. Selon nous, le fait que Resilux a investi dans sa nouvelle activité de recyclage la somme payée par AirOLux est déterminant. C'est à l'automne 2017 qu'avait été annoncée la reprise du suisse Signode Industrial Group (dit " Poly Recycling "), spécialisé dans le recyclage du PET. Au vu des décisions cruciales prises dans l'intervalle par l'Europe dans ce domaine, l'on comprend que le timing était quasi parfait. Et légitime l'investissement de près de 15 millions d'euros dans la nouvelle usine située sur le site suisse de Bilten - le plus moderne du monde, d'après la direction. Le PET est un plastique facile à recycler, que nombre de pays occidentaux récoltent déjà abondamment - contrairement à l'Europe du Sud, centrale et orientale. Resilux a investi 34,5 millions d'euros en 2018 et compte en investir 30 de plus cette année; colossaux à son échelle, ces montants prouvent l'optimisme de la direction. Il a par ailleurs énormément investi ces dernières années dans de nouvelles machines, surtout à Wetteren (Flandre orientale) et aux Etats-Unis. La stratégie est à l'évidence payante. La valeur ajoutée (un critère plus précis que le chiffre d'affaires (CA), compte tenu de l'incidence de la forte hausse des prix des matières premières en 2018) a bondi de 14,9%, à 88,3 millions d'euros (+21,1% de CA), tandis que les cash-flows opérationnels (Ebitda) s'envolaient de 17%, à 43,8 millions d'euros - un record. Le bénéfice opérationnel atteint 27,2 millions d'euros (+25,5%). Une imposition plus élevée (+11,9%, à 18,5 millions d'euros) rend toutefois moins spectaculaire la progression du résultat net. La décision d'augmenter de 50% le dividende (de 2 à 3 euros brut par action) montre à quel point malgré les investissements, la direction, qui mise sur une croissance de 5 à 10% pour 2019, a confiance en l'avenir. Nous apprécions de compter Resilux parmi nos 10 actions favorites pour 2019. L'accent est mis sur la croissance organique, qui s'appuie désormais sur le recyclage. Les investissements témoignent de la confiance qu'a le groupe dans le PET. Bien que le cours se soit envolé de 25% environ depuis le début de l'année, l'action, à 6 fois le rapport valeur d'entreprise (EV)/Ebitda escompté pour 2019, est intéressante. Un investissement à envisager absolument.Conseil: acheterRisque: faibleRating: 1ACours: 151,40 eurosTicker: RES BBCode ISIN: BE0003707214Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 308 millions EURC/B 2018: 16C/B attendu 2019: 13Perf. cours sur 12 mois: +7%Perf. cours depuis le 01/01: +26%Rendement du dividende: 2%