Resilux renoue avec la croissance. Les pertes de volumes dues à l'affaire AirOLux, qui l'avait opposé en 2016 au néerlando-suisse AirOPack Technology Group (ATG), propriété du Néerlandais Quint Kelders, sont gommées. ATG a payé à Resilux 62 millions d'euros et les actionnaires ont pu profiter d'une diminution de capital, pour un montant de 16,30 euros par action. Début 2017, ce fut au tour de Bain Capital d'émettre une offre amicale, au prix de 195 euros par action, avant de se rétracter.
...