Vingt mois à peine après la conclusion du premier contrat avec le groupe américain Merck & Co dans le domaine des immunothérapies du cancer, un premier paiement d'étape de 3,5 millions EUR a déjà été effectué, en l'occurrence pour l'obtention d'une preuve de concept préclinique avec un nanocorps bispécifique (dirigé contre deux protéines cibles). Ablynx s'attend à ce que Merck lance la première étude clinique avec ce nanocorps en 2017. Ces progrès rapides confirment le vif intérêt de Merck pour l'étude des possibilités de traitement des cancers par nanocorps - en particulier dans les thérapies combinées. Ablynx peut percevoir un maximum de 340 millions EUR de paiements d'étapes par programme (dont le nombre est passé de 5 à 17 ...