L'entreprise biotechnologique belge Ablynx a annoncé une opération surprise de financement la semaine dernière. Avec une position de trésorerie plus que confortable de 193,3 millions EUR fin mars et une consommation attendue de liquidités de 70 à 80 millions EUR en 2015, il ne semblait pourtant pas nécessaire de collecter de l'argent frais à court terme. Ablynx est cependant parvenue à émettre une obligation convertible de 100 millions EUR à 5 ans à des conditions très favorables. Elle ne paie que 3,25% d'intérêts, et le cours de conversion - auquel l'obligation peut être échangée contre des actions nouvelles - s'élève à 12,93 EUR par action, soit une prime de 26,5% sur le co...

L'entreprise biotechnologique belge Ablynx a annoncé une opération surprise de financement la semaine dernière. Avec une position de trésorerie plus que confortable de 193,3 millions EUR fin mars et une consommation attendue de liquidités de 70 à 80 millions EUR en 2015, il ne semblait pourtant pas nécessaire de collecter de l'argent frais à court terme. Ablynx est cependant parvenue à émettre une obligation convertible de 100 millions EUR à 5 ans à des conditions très favorables. Elle ne paie que 3,25% d'intérêts, et le cours de conversion - auquel l'obligation peut être échangée contre des actions nouvelles - s'élève à 12,93 EUR par action, soit une prime de 26,5% sur le cours de référence. D'ici au mois de mai 2020, 7,53 millions d'actions nouvelles au maximum pourront être émises (dilution maximale de 14,2%). L'entreprise s'est ainsi nettement renforcée en vue de l'établissement de sa stratégie commerciale pour le caplacizumab, un médicament utilisé pour le traitement du TTP, une maladie du sang potentiellement mortelle. Toutes les pistes restent ouvertes, et la décision devrait tomber plus tard dans l'année. Sur la base des excellents résultats d'une étude de phase II, Ablynx a déjà décidé d'introduire une demande d'approbation provisoire en Europe au 1er semestre 2017. Le médicament pourrait ainsi arriver sur le marché en 2018. Parallèlement, une étude de phase III sera lancée au 2e semestre 2015. Ses résultats sont attendus fin 2017. S'ils sont positifs, la demande d'approbation auprès de la FDA (l'agence américaine des médicaments; décision en 2019) et la demande d'approbation définitive en Europe suivront en 2018. En outre, Ablynx veut poursuivre autant que possible le développement clinique de l'ALX-0171 - le premier nanocorps inhalé contre les infections pulmonaires causées par le VRS chez les jeunes enfants - de manière autonome. Une étude de phase IIa est en cours (35 patients, résultats au printemps 2016), et en cas de résultats positifs, une étude de phase IIb sera lancée à l'automne 2016 sur au moins 150 enfants. Enfin, Ablynx veut accélérer le développement de son propre pipeline préclinique. La semaine dernière, un partenariat a été annoncé avec Genzyme qui autorise la filiale de Sanofi à tester des nanocorps dans le cadre d'une nouvelle approche du traitement de la sclérose multiple. Si les résultats sont positifs, un contrat de licence pourrait suivre. Ablynx a renégocié un contrat de collaboration conclu en 2013 avec Merck Serono (MS). Finalement, deux des cinq programmes en cours seront poursuivis, les trois restants revenant chez Ablynx. Les trois autres contrats conclus avec MS (datant de 2008, 2010 et 2011) restent en vigueur. Le projet le plus avancé est une étude de phase Ib avec l'ALX-0761 contre le psoriasis (résultats avant la fin de l'année). Entre-temps, les deux études de phase II sur l'ALX-0061 contre le rhumatisme ont été lancées - résultats attendus au 2e semestre 2016 -, et une étude de phase II avec l'ALX-0061 contre le lupus (résultats en 2018) le sera cet été. ConclusionNous voyons dans la nouvelle opération de financement un signe des ambitions croissantes d'Ablynx. L'entreprise dispose de la force de frappe financière nécessaire pour valoriser pleinement un pipeline de plus en plus mature. Ne perdez pas de vue le risque supérieur à la moyenne inhérent aux biotechnologies !Conseil: digne d'achatRisque: élevéRating: 1C