Les investisseurs qui suivent depuis un certain temps la société de biotechnologie Ablynx se souviennent sans aucun doute de la forte baisse du cours intervenue à l'automne 2011. Le cours s'était à l'époque replié rapidement d'environ 8 à 2 EUR. La cause était la nouvelle selon laquelle Pfizer avait restitué les droits sur le développement de l'anticorps alfa anti-TNF ozoralizumab. Avec ozoralizumab, Ablynx avait pourtant clôturé en 2011 une première étude de phase II avec succès (proof-of-concept), dans le cadre d'une étude sur des patients souffrant d'arthrite rhumatoïde (AR). Cette semaine, Ablynx a annoncé une nouvelle mise en licence d'ozoralizumab avec Eddingpharm. Il s'agit ...