Des résultats positifs ouvriraient la voie à une approbation européenne en 2018 et à l'introduction d'une demande d'approbation accélérée aux États-Unis durant le premier semestre 2018. Bien que le portefeuille de produits soit étendu et que l'entreprise ait de nombreux fers au feu, on ne peut sous-estimer l'importance de résultats positifs d'un essai de phase III. Le pic de chiffre d'affaires, attendu pour 2026, s'élève à au moins 400 millions d'euros, et les ventes devraient permettre...

Des résultats positifs ouvriraient la voie à une approbation européenne en 2018 et à l'introduction d'une demande d'approbation accélérée aux États-Unis durant le premier semestre 2018. Bien que le portefeuille de produits soit étendu et que l'entreprise ait de nombreux fers au feu, on ne peut sous-estimer l'importance de résultats positifs d'un essai de phase III. Le pic de chiffre d'affaires, attendu pour 2026, s'élève à au moins 400 millions d'euros, et les ventes devraient permettre d'atteindre une rentabilité structurelle dès 2021 ou 2022. Les régulières augmentations de capital indissociablement liées à une entreprise biotechnologique dont aucun produit n'est commercialisé appartiendront ainsi définitivement au passé. Nous nous attendons à une forte réaction de l'action en Bourse fin septembre, un mouvement haussier ou baissier de plusieurs dizaines de pour cent n'étant pas à exclure. Dans son rapport semestriel, Ablynx a annoncé comme prévu attendre les résultats de l'essai de phase II en cours avec vobarilizumab auprès de patients souffrant de lupus avant d'entreprendre de nouvelles étapes dans le développement de ce médicament contre le rhumatisme. Les résultats de cet essai clinique sont prévus pour le premier semestre 2018. La première phase de recrutement pour l'essai de phase IIb avec ALX-0171, un médicament anti-VRS, s'est déroulée avec succès. Les résultats de cet essai clinique important devraient ainsi être publiés au deuxième semestre 2018, comme prévu. En juin, Ablynx a signé le deuxième plus grand contrat de recherche de son histoire. L'entreprise a perçu 23 millions d'euros de paiement d'étape pour le démarrage de huit programmes de recherche au maximum sur des maladies infectieuses liées à l'immunité. L'an prochain commenceront les premiers essais cliniques en immunologie du cancer dans le cadre du partenariat qu'Ablynx a conclu avec le groupe américain Merck. Ablynx a abaissé sa prévision de consommation de liquidités pour cet exercice de 10 millions d'euros, à une fourchette de 65 à 75 millions d'euros. L'entreprise disposait fin juin d'une position de trésorerie de 204,5 millions d'euros. Sans nouveau contrat, Ablynx peut ainsi tenir jusqu'en 2020. Conseil : digne d'achatRisque : élevéRating : 1CDevise : euroMarché : Euronext BruxellesCapit. boursière : 740 millions EURC/B 2016 : -C/B attendu 2017 : -Perf. cours sur 12 mois : +5 %Perf. cours deuis le 01/01 : +12 %Rendement du dividende : -