Tout est bien qui finit bien. Car il y a un an et demi environ, le producteur flamand de bouteilles et préformes PET dirigé par les frères De Cuyper avait fait couler l'encre. Le conflit opposait Resilux et le groupe helvético-néerlandais AirOPack Technology Group (ATG) appartenant au Néerlandais Quint Kelders. L'enjeu était le contrôle de la joint-venture AirOLux, fondée en 2009, société à l'origine de la technologie AirOPack. L'innovation de ce spray tient au fait qu'il utilise la technologie AirOPack AirOPack, une technologie révolutionnaire permettant de remplir des bouteilles en PET à air comprimé - et donc sans gaz propulseur (aérosols) - de liquides, de poudres, de gaz et de produits de viscosité moyenne à éle...