Au cours de la décennie écoulée, le cours d'Oracle a traversé quelques passes difficiles mais a progressé de manière presque ininterrompue. Il y a dix ans, l'action s'échangeait à environ 20 dollars. Aujourd'hui, l'investisseur doit débourser près de 50 dollars pour l'acquérir. C'est excessif, selon nous. Les investisseurs "value" trouveront cependant de bonnes raisons pour l'intégrer à leur liste d'achats. Et les investisseurs en options savent ...

Au cours de la décennie écoulée, le cours d'Oracle a traversé quelques passes difficiles mais a progressé de manière presque ininterrompue. Il y a dix ans, l'action s'échangeait à environ 20 dollars. Aujourd'hui, l'investisseur doit débourser près de 50 dollars pour l'acquérir. C'est excessif, selon nous. Les investisseurs "value" trouveront cependant de bonnes raisons pour l'intégrer à leur liste d'achats. Et les investisseurs en options savent que ce titre recèle un potentiel.Au premier trimestre de son exercice tronqué, Oracle a enregistré une performance supérieure aux prévisions. Le chiffre d'affaires des services liés au cloud a dégagé un plantureux bénéfice. C'est une bonne nouvelle car ces services sont l'avenir. La Bourse semble en revanche moins satisfaite de cette évolution. Le cours de l'action a reculé subitement de 52 à 48 dollars. Dans notre analyse de l'action (lire ici), nous indiquons qu'il vaudra la peine d'accumuler le titre si son cours recule en direction des 40 dollars. L'investisseur intéressé peut dès lors soit attendre, soit émettre un put en vue d'abaisser le cours d'achat. Oracle septembre 2018 au prix d'ex. de 43 USD , à 2 USDCe contrat est fait pour vous si, comme nous, vous pensez qu'il est intéressant d'exploiter un recul ultérieur du cours de l'action Oracle. Nous prenons l'engagement d'acheter les actions à 43 dollars si l'acheteur du put l'exige. L'investisseur voudra vendre ses titres si le cours reflue sous 43 dollars. Cela tombe bien : à ce prix, nous sommes disposés à les acheter, à la condition cependant que nous recevions d'abord la prime de 2 dollars. Concrètement, nous payerons 43 dollars réduits de 2 dollars, soit 41 dollars par action, ou 14 % de moins que le cours actuel. Par prudence, les moins audacieux y associeront un put.Oracle septembre 2018 au prix d'ex. de 38 USD, à 1 USDCe contrat vous permet de vendre les actions Oracle (que vous avez ramassées) au prix de 38 dollars si le cours refluait dans une mesure trop importante. Ce n'est pas le scénario que nous prévoyons, mais il n'est pas à exclure. Les deux contrats ont une durée d'un an. Rien ne vous empêchera cependant de clôturer plus tôt l'un d'eux, voire les deux, lorsque, à votre sens, ce sera le bon moment.