Ackermans & van Haaren
...

Ackermans & van HaarenL'année 2015 a bien commencé pour le holding. Sa filiale CFE, qu'il possède à 60,4%, a rapporté pour le 1er trimestre un chiffre d'affaires stable, intégralement attribuable au groupe de dragage DEME, qui a connu un trimestre mouvementé et a signé pour 1,6 milliard EUR de nouveaux contrats. La filiale bancaire Delen a vu ses fonds gérés passer de 32,9 à 36,6 milliards EUR. Quant à Bank J. Van Breda, elle a vu ses fonds gérés augmenter de 6%. La filiale de construction Extensa a relevé sa participation dans le Bruxellois Tour&Taxis de 50 à 100%. Techniquement, le cours s'est affranchi de son précédent sommet à 115 EUR. La tendance demeure globalement haussière.Conseil: conserver/attendreRisque: faibleRating: 2ACelyadLa société biotech, ancienne Cardio3 Biosciences, souhaite franchir un premier pas, tout comme Galapagos, sur la Bourse américaine du Nasdaq. Cette initiative est inspirée par la conviction qu'il est plus simple d'attirer de nouveaux capitaux aux USA, ce qui a suscité un mouvement d'euphorie parmi les investisseurs. Lors de l'introduction en Bourse, le groupe espère collecter au moins 100 millions USD de capitaux. Celyad souhaite également renforcer son équipe aux USA et se concentrer sur les cancers pour lesquels il n'existe pas encore de réel traitement. Depuis fin novembre 2013, le cours a plus que quintuplé. Techniquement, la tendance haussière demeure intacte, même si l'action est dans une large mesure surachetée. Prenez vos bénéfices !Conseil: vendreRisque: élevéRating: 3CGreenyard FoodsLa Commission européenne a donné son feu vert à la fusion entre Greenyard Foods, Univeg et Peatinvest. La transaction doit encore être approuvée par l'assemblée générale des actionnaires qui aura lieu le 19 juin 2015, alors que la FSMA doit encore donner son approbation, ce qui ne devrait pas poser de problèmes. Après la fusion, les actionnaires de l'ancienne Greenyard Foods contrôleront 42,5% de la nouvelle entité. Techniquement, la tendance demeure largement haussière. A 16 EUR se trouve un soutien et tant que le cours reste supérieur à ce niveau, la hausse ne sera pas interrompue. Une percée du sommet à 18,50 EUR serait synonyme de signal d'achat.Conseil: conserver/attendreRisque: moyenRating: 2BYahoo Le cours de l'entreprise américaine a pris une raclée : les investisseurs ont commencé à s'inquiéter du traitement fiscal de la spin-off d'Alibaba, la société Internet chinoise dans laquelle Yahoo détient une participation importante. Yahoo a l'intention de ramener dans une société distincte la participation de 34 milliards USD dans Alibaba. Une demande a été introduite en ce sens dans le courant du 1er trimestre. Certains experts ne sont pas sûrs que cette spin-off puisse se faire sans impôts, mais après une première réaction de panique, le cours de Yahoo s'est redressé. Les chiffres de Yahoo pour le 1er trimestre n'étaient d'ailleurs pas bons.Conseil: vendreRisque: moyenRating: 3B