La semaine dernière, la société biotech gantoise Ablynx a annoncé un nouvel accord exceptionnel avec le groupe américain Merck & Co, qui renforce l'accord annoncé début 2014 dans le domaine des immunothérapies contre le cancer, une nouvelle approche de la lutte contre le cancer consistant à réactiver le système immunitaire par la modulation des protéines. Les cellules cancéreuses exploitent ces protéines pour se " cacher " du système immunitaire. Le nouvel accord comporte 12 programmes pour la découverte et le développement de plusieurs nanocorps contre des protéines déterminées - les checkpoints immunologiques - qui sont des cibles éventuelles pour les immunothérapies cancéreuses. Ablynx percevra un paiement préalable de 13 millions EUR et une indemnité pour les coûts de ...