Ablynx
...

Ablynx Le cours de la société biotech spécialisée dans les nanobodies a fait un énorme bond en avant en réaction à une nouvelle positive relative à une étude de phase II sur la PTT, maladie du sang rare et souvent mortelle. En outre, Ablynx a publié des résultats favorables sur le fonctionnement des nanobodies sur les canaux ioniques. Enfin, le groupe a annoncé avoir obtenu le prix Transaction of the Year pour son contrat avec AbbVie portant sur le développement d'un nanobody pour le traitement des maladies infectieuses. La tendance de l'action Ablynx reste jusqu'à nouvel ordre à la hausse. Une percée du double sommet à 9,80 EUR génère un nouveau signal d'achat puissant.Conseil: digne d'achatRisque: élevéRating: 1CIBA La société wallonne a décroché un contrat important aux Pays-Bas, d'une valeur de 50 millions EUR étalés sur 3 ans, pour la construction d'un centre de protonthérapie, le 29e dans l'histoire d'IBA. Le groupe est leader mondial dans cette niche. Début juin, IBA a déjà annoncé qu'il pourra livrer un deuxième centre de protonthérapie au Japon. Ce contrat a une valeur comprise entre 20 et 25 millions EUR. IBA a l'un des graphiques les plus enviables d'Euronext Bruxelles et parvient encore à afficher de nouveaux sommets. A 10,65 EUR se situe le premier soutien léger, suivi par un autre soutien à 9,50 EUR. La voie vers la hausse est cependant grand ouverte. Conserver/Attendre (2C).Conseil: conserverRisque: élevéRating: 2CMontea La SICAFI belge spécialisée en logistique et en immobilier semi-industriel vient de finaliser une opération avec succès, en augmentant le capital du maximum prévu de 52,5 millions EUR. Pour 7 actions existantes, les actionnaires ont pu souscrire à 2 nouveaux titres à un prix de 27 EUR. Ils l'ont fait à 94,8%. De même, le placement des droits non exercés (scripts) s'est également bien déroulé. Depuis déjà près d'un an et demi, le cours de Montea évolue dans une fourchette étroite entre 29 et 34 EUR. Une percée en dehors de cette zone déterminera la nouvelle direction. Jusqu'à nouvel ordre, nous anticipons une poursuite de la tendance latérale.Conseil: conserverRisque: faibleRating: 2AAlstom Malgré les tentatives du tandem allemand/japonais Siemens et Mitsubishi Heavy Industries, c'est le conglomérat américain General Electric qui a emporté la division Energétique d'Alstom. GE a offert en effet 12,35 milliards EUR pour la branche énergétique de l'entreprise française. Les politiques français avaient clairement leur voix au chapitre et la France a donné son autorisation à la condition que l'Etat français puisse prendre une participation de 20% dans Alstom. La France veut acheter ces titres à Bouygues et offre 28 EUR par action, alors que Bouygues souhaiterait 35 EUR. Sur le graphique, on remarque que l'action Alstom a formé un double sommet juste sous 30 EUR. Autour de 27,50 EUR se trouve le premier soutien.Conseil: conserverRisque: moyenRating: 2B