Au premier trimestre 2016, AB InBev, le plus grand brasseur au monde a vu son chiffre d'affaires progresser de 3,1%, à 9,4milliards EUR. Ce chiffre est inférieur aux prévisions des analystes, qui avaient anticipé une hausse de 6,1%. Le volume de bière vendue a reculé de 1,7%. Le Brésil est à mettre en cause, qui est confronté à une profonde récession. En Belgique aussi, les résultats ont déçu. Le bénéfice net a été comprimé par les préparatifs de la reprise de SABMiller. La nouvelle s'est traduite par un repli de cours, qui a rapidement été rattrapé. Le cours d'A...