AB InBev (2 ans)
...

AB InBev (2 ans)Au 3etrimestre 2013, le plus grand brasseur au monde a vu son chiffre d'affaires augmenter de 3%, à 11,73 milliards USD. Son bénéfice net a même connu une hausse de 20%, à 2,21 milliards USD malgré l'évolution difficile au Brésil, le 2e marché du groupe. En Amérique du Nord, les volumes ont baissé de 1,9%. L'intégration du groupe mexicain Corona avance comme prévu. La tendance demeure haussière. Une percée du sommet de 78 EUR peut donner lieu à un nouveau momentum haussier. A conserver/attendre (3B).IBA (2 ans)Le spécialiste de la protonthérapie a décroché un important contrat aux Etats-Unis. Le groupe a vendu un accélérateur de particules Cyclone 70 à Zevacor Molecular, un contrat d'une valeur comprise entre 16 et 20 millions USD. La nouvelle ne s'est traduite que par une hausse de cours limitée. Les analystes prévoient qu'IBA annoncera encore plusieurs nouveaux contrats dans les prochains mois. L'action continue d'évoluer latéralement entre 5,50 et 6,40 EUR. Une percée déterminera sa nouvelle orientation. A conserver/attendre (3C).Recticel (2 ans)Au 3etrimestre, le spécialiste de la mousse de polyuréthanne a vu son chiffre d'affaires (CA) reculer de 5%, à 239,1 millions EUR. Ce repli est une conséquence logique de la faiblesse économique européenne, où l'entreprise réalise l'essentiel de son CA. Cela dit, le groupe note des signes de stabilisation progressive. Tecticel n'a pas avancé de prévisions de CA pour l'ensemble de 2013. A court terme, l'action évolue de manière neutre entre 4,80 et 5 EUR. A conserver/attendre (3B). Solvay (2 ans)Lors de la publication des résultats trimestriels, le groupe chimique belge a lancé une importante mise en garde sur son bénéfice. Il a abaissé les prévisions de REBITDA de 1,88 à 1,65 milliard EUR. Au 3etrimestre, son CA s'est replié de 8%, à 2,48 milliards EUR, alors que le bénéfice net par action s'est affaibli de 1,73 à 1,4 EUR. En termes nets, un dividende "acompte" de 1 EUR par action sera versé. L'action est proche du triple sommet au-delà de 118 EUR et jusqu'à nouvel ordre, la tendance haussière est maintenue. A conserver/attendre (3B). Ryanair (2 ans)Le cours de la compagnie irlandaise a pris une raclée lundi après une mise en garde sur son bénéfice. Le groupe a prévenu que son bénéfice de l'exercice tronqué 2013-2014 serait inférieur aux prévisions avancées précédemment. Il anticipe désormais un bénéfice compris entre 500 et 520 millions EUR, alors qu'il ambitionnait 570 à 600 millions EUR. Il pointe du doigt la concurrence féroce et la flambée des prix des carburants. La tendance est devenue baissière car la zone de soutien à 6 EUR a cédé. Alléger (4C).Blackberry (2 ans)Le projet du producteur canadien de smartphones de se vendre à Fairfax pour un montant de 4,7 milliards USD tombe à l'eau car Fairfax n'a pas obtenu le financement. Au lieu de cela, Blackberry émettra des obligations convertibles pour un montant d'un milliard USD. Ensuite, l'actuel CEO, Thorsten Heins, démissionnera. Cela a engendré un repli de cours sensible du groupe, le poussant sous son dernier soutien autour de 7,70 USD, ce qui s'est traduit par un signal de vente technique. A conserver à titre spéculatif uniquement (3D).