Début novembre, le prix de la livre d'arabica était retombé à son plus bas niveau depuis août. On observe actuellement une suroffre sur le marché mondial du café, conséquence directe des prix élevés de 2011, lorsqu'il fallait débourser plus de 3 USD pour une livre d'arabica, contre à peine 1,15 USD aujourd'hui. La hausse des cours avait alors enclenché une dynamique d'augmentation de la production qui a débouché sur un excédent quelques années plus tard.
...