Le marché a d'abord réagi avec enthousiasme au rapport semestriel du plus grand aciériste au monde, avec des chiffres moins négatifs que prévu, mais a par la suite pris ombrage des perspectives très prudentes. Nous attendons un repli boursier pour relever le conseil.

L'action est devenue de plus en plus chère au fil des ans, tandis que la croissance du groupe atteint petit à petit un plateau. Il faut s'attendre à un regain de volatilité du titre. Son recul après la publication de prévisions décevantes pour le trimestre courant en a offert un avant-goût.

Dans le contexte de marché actuel, l'on ne peut que saluer la croissance et le bénéfice d'Amazon. Les records atteints par le cours rendent toutefois la valorisation exubérante.

Rédaction Initié de la Bourse

Dans cette liste, vous découvrirez les 103 valeurs belges, cotées pour la plupart à Bruxelles, que suivent les experts de l'Initié de la Bourse. Voyez quelle recommandation ils leur ont attribuée à ce jour.

Rédaction Initié de la Bourse

Les analystes de l'Initié de la Bourse suivent de près 110 valeurs européennes, que voici; ils ont choisi des actions d'entreprises de presque tous les pays d'Europe. Nombre d'entre elles sont intégrées dans un indice. De celles qui ne le sont pas, ils attendent une prestation supérieure à la moyenne de leur secteur au cours des années à venir.

Rédaction Initié de la Bourse

Cette liste comprend 87 actions internationales, principalement américaines, que les analystes de l'Initié de la Bourse suivent activement. Découvrez leur recommandation pour chacune d'elles.

Le titre s'est tellement apprécié ces dernières semaines qu'une correction serait souhaitable. Nous allons donc miser à la baisse.

Les 12 à 18 prochains mois seront cruciaux pour Sequana Medical, le spécialiste gantois du traitement des épanchements de liquides causés par les maladies hépatiques, les cancers ou les défaillances cardiaques.

Les nombreux produits et de services de Microsoft se vendent très bien en période de crise, comme en témoignent les bons résultats du dernier trimestre de son exercice 2020, à contre-courant de la tendance du marché. L'action est certes chère à la fois par rapport au marché et à sa moyenne historique, mais la qualité a un prix.

Danny Reweghs

La performance du Nasdaq fait froncer les sourcils. Et il y a de quoi. Ces dernières semaines, la Bourse technologique américaine a enchaîné les records historiques, au mépris de la pandémie de Covid-19.

Le 1er juillet, pour qu'elle gagne en liquidité, l'action Barco a été scindée en sept. Et si son cours a augmenté ensuite, ce ne fut hélas pas le présage d'une nouvelle reprise. Les chiffres semestriels ont ramené les investisseurs les pieds sur terre.

La crise pèse peu sur le secteur des semi-conducteurs. Si elle a incité ASML à suspendre son programme de rachat d'actions après le premier trimestre, elle n'a pas empêché le titre d'atteindre un sommet historique en juillet.

Nonante-sept pour cent de l'eau qui recouvre la planète est salée et des 3% restants, 1% à peine est propre à la consommation humaine. L'eau est donc bien une matière première rare et, dès lors, précieuse. Elle devient même de plus en plus introuvable.

Même si le groupe a réussi à limiter les dégâts entre avril et juin, son bénéfice pourrait bien retomber sous les deux dollars par action cette année. Coca-Cola doit tout à la stabilité de sa rentabilité, puisque ses ventes ont plongé de 28%, à 7,18 milliards de dollars, au deuxième trimestre.

Archive