Après la chute spectaculaire de son prix en 2020, le pétrole a connu un net rebond, qu'expliquent les belles perspectives en ce qui concerne la demande et une offre volontairement limitée. Un effet spéculatif s'y ajoute.

Le marché savait déjà l'an dernier que l'opérateur ne renouerait pas avec la croissance avant 2022. Il aurait tort de bouder encore son titre: non seulement il est moins cher que les autres du secteur, mais en outre il offre un rendement en dividende appréciable.

Le fabricant belge de lingerie est serein: son chiffre d'affaires a chuté considérablement en 2020, mais les ventes n'ont cédé que 2% au second semestre. Pour souligner sa confiance, il maintient le dividende à 1 euro par action.

UCB entend devenir leader dans cinq domaines (crises d'épilepsie partielles, arthrite psoriasique, maladies auto-immunes chez les femmes en âge de procréer, ostéoporose et myasthénie), ce qui devrait lui permettre d'enregistrer pour 6 milliards d'euros au moins de ventes à l'horizon 2025.

Après une année difficile, marquée néanmoins par un chiffre d'affaires record au quatrième trimestre, le groupe s'attend à ce que sa production se normalise. Les prix actuels des métaux précieux, et davantage ceux de l'argent, portent son cash-flow opérationnel.

Le brasseur a souffert des conséquences de la crise sanitaire, et n'a pas pu compter sur SABMiller, acquisition qui continue de le décevoir, pour limiter les dégâts. Cela étant, depuis que le cours de l'action a chuté, la valorisation est redevenue très acceptable.

L'été dernier, pour la première fois depuis 10 ans, aucun programme de rachat d'actions n'avait pu être initié, en raison des mesures de protection du capital imposées par le Comité européen du risque systémique et la Banque nationale de Belgique, dans le contexte de la pandémie. Ageas versera en 2021, comme en 2020, un dividende brut de 2,65 euros par action.

Rédaction Initié de la Bourse

Dans cette liste, vous découvrirez les 103 valeurs belges, cotées pour la plupart à Bruxelles, que suivent les experts de l'Initié de la Bourse. Voyez quelle recommandation ils leur ont attribuée à ce jour.

Rédaction Initié de la Bourse

Les analystes de l'Initié de la Bourse suivent de près 110 valeurs européennes, que voici; ils ont choisi des actions d'entreprises de presque tous les pays d'Europe. Nombre d'entre elles sont intégrées dans un indice. De celles qui ne le sont pas, ils attendent une prestation supérieure à la moyenne de leur secteur au cours des années à venir.

Rédaction Initié de la Bourse

Cette liste comprend 87 actions internationales, principalement américaines, que les analystes de l'Initié de la Bourse suivent activement. Découvrez leur recommandation pour chacune d'elles.

Le sidérurgiste devrait tirer les fruits de l'allègement de ses coûts et de la reprise attendue. Pour l'investisseur désireux de profiter de la hausse du cours, il est possible, outre un achat direct d'actions, de se positionner via des options - une stratégie qui s'est déjà révélée porteuse.

Archive