Vasco plonge avec le secteur bancaire

La dépendance de l'entreprise de sécurisation au secteur financier est encore très grande, et la sécurisation des applications, précisément, qui génère chez elle des marges plus élevées, mérite d'être plus largement développée. L'entreprise est tout de même rentable depuis 54 trimestres consécutifs et dispose d'une trésorerie abondante. À conserver.