Van de Velde doit sacrifier sa rentabilité

Van de Velde doit sacrifier sa rentabilité

La patience des actionnaires du producteur de lingerie est mise à rude épreuve. La hausse durable du bénéfice qu'ils attendent, n'est pas pour demain. En outre, le dividende a été abaissé de 70%, à 1,03 euro par action.

Van de Velde en rattrapage numérique

Van de Velde en rattrapage numérique

Monté dans le train du numérique un peu tard, le producteur de lingerie belge a mis sur pied sa structure d'e-commerce et est à présent contraint d'optimiser sa chaîne de production. Ces investissements pèseront sur la rentabilité de l'entreprise.

Repli sensible du bénéfice de Van de Velde

Ces dernières années, le groupe n'a jamais évoqué de risques éventuels liés à l'imposition. Or, a posteriori, la facture plus salée qu'il a dû payer l'an dernier était à prévoir, et elle semble même constituer un phénomène chronique. Les résultats annuels ont révélé en outre d'autres mauvaises nouvelles.

Van de Velde

Van de Velde

L'action de Van de Velde est souvent préférée aux obligations de qualité à faible rendement. Au cours de Bourse actuel, son rendement bénéficiaire est légèrement inférieur à 5%, à comparer aux 0,26% d'une obligation publique belge. Conserver.