Cameco offre une diversification bon marché

Cameco offre une diversification bon marché

Les conditions de marché restent difficiles pour les producteurs d'uranium. En attendant le redressement du secteur, Cameco revoit ses dépenses, et explore même moins - c'est plus intéressant pour l'instant. Le titre n'est pas cher, et est peu risqué.

Cameco s'en sort grâce aux contrats à long terme

Cameco s'en sort grâce aux contrats à long terme

Au premier trimestre, le volume de ventes du producteur d'uranium est souvent le moins élevé de l'année. Ce fut à nouveau le cas, avec un volume même moindre qu'il y a un an. Heureusement, le prix de vente moyen dépassait de 45% le prix spot moyen pour le premier trimestre. Au travers de Cameco, vous miserez sur un redressement du prix de l'uranium - que le groupe attend à la fin de cette année.