Freeport McMoRan renaît de ses cendres

L'année 2015 avait été catastrophique pour le géant américain. Il est parvenu à réduire considérablement sa dette l'an dernier. Le bénéfice de 0,22 USD par action du quatrième trimestre est une lueur d'espoir. L'action présente encore une valorisation raisonnable.