Qu'arrive-t-il donc à EVS ?

Qu'arrive-t-il donc à EVS ?

L'entreprise ne se distingue plus les années marquées par des événements sportifs majeurs. EVS est l'une des actions qui ont fait reculer le Bel 20 au premier semestre écoulé. C'est à 8 de ces valeurs belges décevantes que nous nous intéressons cette semaine.

Deere & Company: le temps est à la moisson

Deere & Company: le temps est à la moisson

L'action de Deere & Co est devenue chère. Même la perspective de nouveaux bénéfices records n'entraîne plus son cours vers de nouveaux sommets. Nous vendrions nos titres.

D'Ieteren produit beaucoup de liquidités, peu de bénéfices

D'Ieteren produit beaucoup de liquidités, peu de bénéfices

Si la vente de 40% de Belron a rapporté beaucoup d'argent au groupe, elle coûte pour l'heure également 20% de sa rentabilité. En outre, il reste encore du pain sur la planche à D'Ieteren avant que l'acquisition de Moleskine puisse être qualifiée de succès.

Sioen moins attrayante

Sioen moins attrayante

Le groupe belge connaît pour l'heure une période de forte croissance. Mais le bénéfice ne progresse pas au même rythme que le chiffre d'affaires. L'augmentation des prix des matières premières pèse en effet lourdement sur la marge bénéficiaire de Sioen.

Deere & Co: cours record

Deere & Co: cours record

Compte tenu de la remarquable évolution du cours ces 12 derniers mois, nous ne pouvons que regretter d'avoir cédé trop rapidement le titre. Mais celui-ci est trop cher, à présent. Dans le secteur agricole, il existe des actions moins onéreuses.

Perrigo renaît de ses cendres

Perrigo renaît de ses cendres

Les investisseurs ont poussé un deuxième soupir de soulagement lorsqu'ils ont pris connaissance des chiffres du troisième trimestre du groupe pharmaceutique. Ceux du deuxième trimestre les avaient apaisés également. Sur la Bourse de New York, l'on n'avait pas assisté souvent à une hausse du cours de Perrigo de près de sept dollars ou un gain de plus de 8%, ces dernières années.

Accélération de la croissance organique de Sioen

Accélération de la croissance organique de Sioen

Cela se confirme également au terme du troisième trimestre : grâce à ses acquisitions, le numéro un mondial de l'enduction de tissus synthétiques connaît une phase intense de croissance. Le cours de l'action, qui avait reculé ces derniers mois parce que le bénéfice n'est pas appelé à progresser aussi bien, a repris un peu de hauteur à l'annonce des résultats.

Balta tapi dans l'ombre

Balta tapi dans l'ombre

Le géant de la moquette peine à convaincre les investisseurs. Pourtant ses premiers résultats semestriels depuis qu'il est coté en Bourse de Bruxelles n'étaient pas mauvais. Les ventes ont augmenté, notamment grâce à l'acquisition de Bentley. Balta est sous-valorisé par rapport au secteur.

EVS : vivement 2018

EVS : vivement 2018

Le premier semestre d'une année impaire (sans événement sportif majeur), EVS se comporte toujours moins bien. Les six premiers mois de cette année 2017 ne furent donc pas les meilleurs de l'histoire de cet acteur spécialisé dans le reportage sportif en direct.

Recticel maintient ses perspectives

Recticel maintient ses perspectives

Sa division Isolation n'a pas pu exploiter pleinement son potentiel au premier semestre, mais cela n'a pas empêché le groupe de confirmer ses prévisions pour l'exercice entier. Ce qui a soutenu le titre.

Confirmation du revirement positif de Novo Nordisk

Confirmation du revirement positif de Novo Nordisk

Il se déduit de la hausse de plus de 8% du cours de Novo Nordisk, le jour de la publication des résultats semi-annuels, que les analystes et investisseurs sont à nouveau satisfaits (+7% au terme du trimestre précédent). En début d'année, nous avions choisi d'intégrer cette entreprise à notre liste de favorites pour 2017 et ne sommes pas déçus.

Belle croissance de la marge de Jensen Group

Belle croissance de la marge de Jensen Group

Le récit de croissance de cet acteur mondial spécialisé dans les systèmes de lavage industriel attire encore trop peu l'attention. Les chiffres semi-annuels du groupe sont très bons. La rentabilité, restée en retrait l'an dernier, est à nouveau au rendez-vous.

Boliden confirme une année record

Boliden confirme une année record

Le cours de l'action de ce spécialiste minier scandinave a réagi favorablement aux résultats du deuxième trimestre. Ce sont les prix plus élevés des métaux qui ont assuré l'effet de prix positif le plus important.

Deere & Co renoue avec la croissance

Deere & Co renoue avec la croissance

Pour la première fois depuis le premier trimestre 2012-2013, le groupe a renoué avec une croissance de son chiffre d'affaires sur une base annuelle. Le marché a accueilli la nouvelle avec enthousiasme : le titre a clôturé au-delà des 120 dollars.

Début d'année mitigé pour EVS

Début d'année mitigé pour EVS

Le chiffre d'affaires du groupe sur les trois premiers mois de l'année est décevant. En revanche, on peut déduire des prévisions de la direction pour l'ensemble de l'année que celui-ci progressera au cours des prochains trimestres. Le carnet de commandes confirme en effet un cycle haussier.

Revirement positif chez Novo Nordisk

Revirement positif chez Novo Nordisk

À en juger par le rebond de près de 7% du cours de l'action le jour de la publication des chiffres trimestriels de Novo Nordisk, les analystes et investisseurs ont beaucoup apprécié ses résultats. L'entreprise biopharmaceutique danoise, numéro un mondial dans le traitement du diabète et de l'obésité, donne du fil à retorde à ses concurrents.