Une pression supplémentaire sur l'économie mondiale

L'espoir de renouer avec une croissance d'au moins 3% s'est envolé. Mais n'assombrissons pas le tableau : la croissance est encore suffisamment élevée pour ne pas s'interrompre subitement.