Draghi versus Tsipras

Le premier trimestre de cette année fut remarquable pour les marchés européens, le second fut maussade.




Les 1000 milliards EUR de Draghi

Les actions à dividende (au moins) stable restent intéressantes dans un contexte de très faibles taux.


Draghi remonte au créneau

Ces derniers mois, le président de la BCE avait semblé préférer la " virulence verbale " à l'action concrète. Il est probable qu'il sorte l'artillerie lourde le 5 juin prochain.