Devises : la sélectivité est de mise

Devises : la sélectivité est de mise

Pour le porteur obligataire, l'euro reste la référence. Grâce à la baisse des taux d'intérêt, les obligations affichent des retours substantiels.