Alors on danse

Croissance molle et dettes lourdes sont un cocktail dangereux.