Etat des lieux (I)

C'est le moment idéal pour revenir sur un certain nombre de scénarios basés sur des dérivés que nous avons passés en revue ces trois derniers mois.

Café & sucre

Qu'en est-il depuis le début de cette année où nous envisagions des scénarios acheteurs ?

2014, année fort de café ?

Le café ne fut pas un investissement très lucratif ces dernières années. Et c'est un euphémisme. L'année 2013 a été la troisième d'affilée à se solder par une perte. Son ampleur dépend de la variété de café. La livre de robusta, dont les contrats à terme sont cotés sur le NYSE Liffe, a perdu 13% l'an dernier. La variété arabica (IntercontinentalExchange ou ICE) a abandonné 23%.