Un vendredi turbulent

Un vendredi turbulent

Un vent de panique a soufflé sur les places financières vendredi passé. Selon la plupart des analystes, la poursuite de la baisse du prix du baril de pétrole en était la cause.