Pas de surprise chez Tessenderlo

07/03/17 à 16:47 - Mise à jour à 16:57

Les résultats se sont établis légèrement en deçà des attentes du marché, mais ce dernier commence à comprendre que les énormes cash-flows de Picanol procurent au directeur et actionnaire de référence Luc Tack les moyens d'acheter à nouveau quelque deux millions d'actions Tessenderlo cette année.

Nous pouvons parfaitement nous contenter des résultats de Tessenderlo pour le quatrième trimestre et l'ensemble de l'exercice 2016. Ceux qui suivent le secteur agricole depuis un temps savent en effet qu'il ne traverse pas une période glorieuse. Le groupe avait surtout été porté par sa division Agro (principalement Tessenderlo Kerley, un producteur d'engrais spécialisés provenant des flux de déchets des raffineries) ces dernières années. Ce n'était plus le cas l'an dernier. Le chiffre d'affaires (CA) du groupe a reculé de 4,6% à 357 millions d'euros au quatrième trimestre, exclusivement en raison de la contraction du CA de la division Agro (-26,3%), conséquence d'éléments uniques comme le transfert de commandes à un trimestre différent. Heureus...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Investir

Plus d' investir »