Euronav : enfin l'acquisition

08/01/18 à 13:26 - Mise à jour à 16:32

En rachetant le groupe américain Gener8 Maritime, Euronav rajeunit et étoffe considérablement sa flotte actuelle, sans accroître la flotte mondiale.

Fin 2017, l'armateur pétrolier Euronav a fait une nouvelle fois honneur à sa réputation de consolidateur du secteur. Comme début 2014, lorsqu'il avait racheté d'une traite 15 pétroliers VLCC (Very Large Crude Carriers, des navires d'une capacité maximale de 320.000 tonnes) au groupe danois Maersk, le groupe anversois est à nouveau confronté à un creux cyclique. Le secteur fait face à une surcapacité, qui a ramené les tarifs de location journaliers, même pendant l'hiver, généralement lucratif dans l'hémisphère nord, sous le break-even (ni gain ni perte). La situation devrait cependant s'améliorer à partir de fin 2018 ou début 2019, vu le nombre croissant de navires à démanteler et la baisse du volume des nouvelles constructions alors que la demande de transport de pétrole augmente et que les itinéraires d...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil