Victoire de Trump : réaction excessive des marchés

09/11/16 à 16:44 - Mise à jour à 17:14

Les marchés basculent. Mais il faut savoir qu'ils tendent à surréagir aux résultats d'élections et de référendums. L'indice S&P500 s'était tassé de 3,6% au lendemain de l'annonce du vote en faveur du Brexit, le 24 juin, alors qu'il affichait une hausse de 2,5% juste avant que le résultat ne soit connu.

Ce qui semblait relever de la science-fiction est finalement devenu réalité: ce n'est pas Hillary Clinton qui devient le 45eprésident des États-Unis, mais l'outsiderDonald Trump. Clinton ou Trump, c'était le choix entre le statu quo ou le changement radical, la stabilité ou l'aventure. Les marchés financiers craignent les conséquences des projets et décisions du gouvernement Trump. Des tensions nationales et internationales sont pour ainsi dire garanties. Wall Street préférait la prévisibilité et le consensus d'Hillary Clinton au saut dans le vide proposé par Trump. Les Bourses, faut-il le dire, détestent l'incert...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »

Investir

Plus d' investir »



Pensions

Plus de pensions »