Une semaine des plus agitée

11/05/15 à 16:00 - Mise à jour à 16:00

Source: Initié De La Bourse

La dette grecque et les élections britanniques n'expliquent pas l'ampleur des mouvements enregistrés.

La semaine écoulée était l'une des plus violentes de l'année. La nervosité a bien sûr été alimentée par l'impasse des pourparlers sur la dette grecque ainsi que par le résultat des élections britanniques. Mais ces deux événements n'expliquent pas l'ampleur des mouvements enregistrés durant la semaine passée.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil