Une pression supplémentaire sur l'économie mondiale

30/06/16 à 16:57 - Mise à jour à 16:57

L'espoir de renouer avec une croissance d'au moins 3% s'est envolé. Mais n'assombrissons pas le tableau : la croissance est encore suffisamment élevée pour ne pas s'interrompre subitement.

Nos messageries électroniques sont inondées d'articles sur le Brexit. Les analystes sont en tout cas unanimes sur un point: la stabilité de l'économie mondiale ne s'en verra pas améliorée. Tout le monde a pu constater ces dernières années que l'économie mondiale ne s'était rétablie que partiellement après la crise bancaire occidentale de 2008-2009. La dépression avait alors été évitée, mais le rythme de croissance moyen, à quelque 2,5%, représente encore à peine la moitié de celui de la décennie dernière, lorsque l'économie mondiale atteignait encore facilement un...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil