Une euphorie de courte durée

26/09/16 à 15:17 - Mise à jour à 15:16

Les marchés financiers ont salué avec euphorie les "non-décisions" des Banques centrales japonaise et américaine. Ces dernières ne changeront pas de cap, à l'instar de leurs deux autres collègues européennes. Les investisseurs s'en réjouissent : le capital restera bon marché et abondant.

Les déclarations des deux banques centrales reflétaient un certain désarroi. La japonaise, par exemple, refuse de changer de politique en dépit du fait que celle-ci n'a encore donné aucune satisfaction. Elle s'est contentée de se fixer d'autres objectifs. À partir de maintenant, elle n'attachera plus d'importance à l'évolution de l'inflation. Comme ses collègues, elle visait auparavant le taux de 2%. Sans succès. Aujourd'hui, elle ne s'assigne plus aucun but en la matière. Elle veillera en revanche à ce que le taux à 10ans ne s'élève jamais au-dessus de 0%. Une façon comme une autre d'annoncer qu'elle achètera en masse tous les titres qu'on lui remettra. Ce faisant, elle enclenche indirectement une accélération de l'inflation.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »



Pensions

Plus de pensions »

Vos droits

Plus de vos droits »