Un vent contraire temporaire sur Vestas

09/02/18 à 15:44 - Mise à jour à 16:23

La pression sur les marges - qu'induit le système d'attribution par enchères des projets éoliens - a affecté le cours de l'action Vestas. Cette année sera pour le groupe une année de transition, mais à partir de 2019, le bénéfice devrait à nouveau progresser de manière constante.

Le nouveau modèle d'affaires de l'industrie éolienne est à la fois un avantage et un inconvénient pour des incontournables du secteur comme Vestas, le premier producteur de turbines éoliennes au monde. A présent que le secteur a besoin de moins en moins de subsides pour être compétitif, il bascule de manière progressive mais irrévocable vers un mécanisme de marché où les contrats aux constructeurs et fournisseurs sont attribués par enchères. Du coup, alors que Vestas dégageait encore une marge bénéficiaire plantureuse de 13,9% en 2016 (au niveau du bénéfice d'exploitation), celle-ci s'est érodée l'an dernier à 12,4%. Pour cette année, l'entreprise prévoit une marge comprise entre 9 et 11%. Cette pression sur les marges a affecté le cour...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »

Investir

Plus d' investir »