Turquie vs. Russie

10/12/15 à 19:20 - Mise à jour à 19:20

La baisse de la livre turque profite à l'industrie exportatrice turque.

La semaine dernière, vous avez pu lire dans notre Stratégie que les actions turques présentaient une sous-valorisation moyenne de plus d'un tiers par rapport aux grandes valeurs européennes, qui à leur tour se négocient à des niveaux inférieurs à leurs pendantes américaines. La Bourse turque n'a pas été très performante cette année et après le regain de tension avec la Russie, la perte enregistrée par le Borsa Istanbul 100 par rapport au début de l'année 2015 s'est encore creusée, à 15%. Le rendement réel est encore nettement inférieur, car la livre turque (TRY) a perdu beaucoup de terrain ces dernières années. Il y a cinq ans, le rapport de change EUR/TRY s'établissait encore à 2,01. Il s'est entretemps accru à 3,17. La TRY ne s'est pas dépréciée que vis-à-vis de l'EUR. Depuis le début de l'année, la monnaie turque a également abandonné 20% de sa valeur face à l'USD. La baisse de la livre turque est cependant favorable à l'industrie exportatrice turque. Simultanément, son impact sur les finances publiques est relativement réduit. La Turquie présente en effe...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil