Trois ans après la bulle

22/05/14 à 20:07 - Mise à jour à 20:07

Source: Initié De La Bourse

Les éléments de terres rares ont connu leur période de gloire en 2010 et 2011. L'enthousiasme a cependant été de courte durée : les cours ont chuté ces trois dernières années. La demande devrait à présent reprendre peu à peu.

Les éléments de terres rares (ETR, ou Rare Earth Elements, REE) ont connu leur période de gloire en 2010 et 2011, lorsque des quotas et droits d'exportations imposés par la Chine, qui contrôle la majeure partie de la production, ont entraîné une envolée des cours. L'enthousiasme a cependant été de courte durée, et les prix n'ont cessé de baisser ces trois dernières années. Le déclenchement de la crise financière, une suroffre dans certains segments et la recherche d'alternatives aux ETR ont rapidement eu raison du mouvement haussier. Les ETR sont un groupe de 17 métaux présents dans la structure minérale du sol. Ces métaux sont utilisés en petite quantité, mais indispensables pour certaines applications. En 2014, la situation n'a guère évolué du côté de l'offre. La Chine est toujours un acteur dominant avec une part de 92,1% dans la production contre 97,6% en 2010. L'état favorise cependant une consolidation du secteur, au terme de laquelle il ne devrait rester que six grands fournisseurs.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil