Correction intermédiaire

Danny Reweghs - Ceux qui ont beaucoup investi en actions peuvent mettre à l'abri les plus-values réalisées sur les valeurs qui ont pris beaucoup de hauteur. Pour notre part, nous n'achèterions pas d'actions avant le mois d'octobre.

La vigueur de l'euro menace la hausse boursière

La vigueur de l'euro menace la hausse boursière

Danny Reweghs - Ces dernières semaines, le tableau s'est quelque peu assombri sur les marchés boursiers européens. Non qu'il soit question d'un renversement brutal, mais le sommet de l'indice Eurostoxx 50 remonte au 5 mai. Il y a plus de trois mois. L'effet Macron n'est déjà presque plus visible sur les tables de cotation.

Le potentiel de rattrapage de l'Europe

Le potentiel de rattrapage de l'Europe

Danny Reweghs - Dans les tout prochains mois, les Bourses européennes pourraient être confrontées à des prises de bénéfices, vu les performances affichées depuis l'automne 2016. Le cas échéant, nous pourrions en profiter pour renforcer le poids des valeurs européennes en portefeuille.

Ce cours du pétrole qui ne monte pas

Au mois de juin, le prix de l'or noir a glissé à nouveau en direction des 45 dollars, le niveau atteint à l'automne précédent, soit celui d'avant l'accord de limitation de la production du pétrole de l'OPEP. Nous ne misons pour l'heure plus sur une tendance structurelle haussière à long terme.

Sur la scène boursière au second semestre

Danny Reweghs - Quatre sujets devraient colorer, voire dominer le paysage boursier au cours de cette deuxième moitié de l'année.

Le meilleur est derrière nous

Le meilleur est derrière nous

Danny Reweghs - Plusieurs éléments semblant trahir une surchauffe des marchés boursiers, nous pensons que les Bourses occidentales ont déjà donné le meilleur d'elles-mêmes. Nous nous attendons à ce qu'elles se replient, et vous conseillons vivement de protéger votre portefeuille.

Tourisme et loisirs : trois valeurs très prisées

Tourisme et loisirs : trois valeurs très prisées

Alors que durant l'été de nombreuses entreprises réduisent leurs activités, d'autres font leurs meilleures affaires à cette période. Observons trois de ces entreprises de plus près : Pierre et Vacances, Parques Reunidos et la Compagnie des Alpes.

Le bitcoin, la nouvelle tulipe?

Le bitcoin, la nouvelle tulipe?

Danny Reweghs - La semaine dernière, nous nous sommes attardés sur l'ascension des grandes valeurs techno américaines, signe de la surchauffe de la Bourse. Mais en voici un autre : la progression hallucinante du bitcoin.

Nos 10 valeurs favorites pour le deuxième semestre

Nos 10 valeurs favorites pour le deuxième semestre

Rédaction Initié de la Bourse - Mi-décembre, nous vous avions présenté notre top 10 pour 2017. À la moitié de l'année, nous ne sommes pas totalement satisfaits de notre sélection. C'est pourquoi nous procédons à quelques ajustements. En l'occurrence, trois remplacements au sein de notre sélection.

Les valeurs de croissance à plein régime

Les valeurs de croissance à plein régime

Danny Reweghs - Depuis le début de l'année, l'écart de performance est extrême entre l'indice (Growth) qui regroupe les valeurs de croissance du S&P 500 et l'indice (Value) qui rassemble les actions de valeur : +13% pour le premier, contre seulement +2,5% pour le second. Ne misez pas sur le mauvais cheval !

Vers une nouvelle bulle techno ?

Vers une nouvelle bulle techno ?

La capitalisation boursière des cinq valeurs technologiques FAANG donne le vertige. Leur valeur boursière combinée a augmenté entre janvier et mai de plus de 560 milliards de dollars.

Galapagos et les autres

Galapagos et les autres

"Hormis pour Galapagos, on peut difficilement affirmer que le marché a intégré des prévisions ambitieuses dans les cours des actions du secteur belge des biotechnologies", constate Danny Reweghs, analyste financier. "Or les laissées-pour-compte pourraient en surprendre plus d'un", prévient-il.

Nike, Adidas et Puma se livrent un combat de titans

Nike, Adidas et Puma se livrent un combat de titans

La concurrence intense que se livrent Nike et Adidas ferait presque oublier la présence d'autres acteurs dans ce secteur. Puma pourrait pourtant dépasser les 4 milliards d'euros de chiffre d'affaires pour la première fois de son histoire. Mais c'est Nike, restée très en retrait, que nous préférons.

Fini la samba !

Fini la samba !

La confiance déjà fragile des marchés brésiliens a pris un nouveau coup. Ceux-ci ne devraient pas connaître une évolution extraordinaire au cours des prochains mois et semaines. Ce n'est pas bon pour AB InBev, par exemple.

Le Bosphore en feu

Le Bosphore en feu

La Bourse turque reste une opportunité d'investissement à long terme. D'autant que les banques turques sont saines et les dettes publiques faibles. Les actions turques affichent une valorisation moyenne inférieure de 35% à celle des grandes valeurs européennes !

Concours Investisseur : les gagnants

Concours Investisseur : les gagnants

L'édition 2017 du Concours Investisseur est terminée ! Elle fut particulièrement captivante, d'autant que le gagnant ne s'est détaché du peloton de tête que les tout derniers jours.

Vendre en mai

Vendre en mai

Le mois de mai arrive bientôt à son terme. Le moment est donc bien choisi pour s'attarder une nouvelle fois sur un adage boursier très connu : "Sell in May and Go Away". Pour notre part, il ne fait aucun doute qu'une correction interviendra cette année. C'est pourquoi nous renforcerons graduellement le portefeuille modèle au cours des prochaines semaines.

Coup de frein de la Chine

Coup de frein de la Chine

Les autorités monétaires chinoises auraient-elles estimé trop risqué d'attendre six mois de plus pour agir ? À l'automne se tiendra le 19e Congrès national du Parti communiste. Cela ne leur ressemble pas, d'intervenir une année où a lieu ce grand événement. Un durcissement de la politique chinoise qui par ailleurs a des conséquences à l'international.

Une nouvelle tentative de percée du Stoxx Europe 600

Une nouvelle tentative de percée du Stoxx Europe 600

À présent que la pression politique est moins forte en Europe, l'indice Stoxx Europe 600 va essayer, une fois encore, de dépasser le seuil des 400 points. Le Bel20 s'est lui déjà posté au-dessus des 4000 points. "Un mouvement de rattrapage des marchés européens par rapport à Wall Street est probable vers l'été", observe Danny Reweghs, analyste financier. Et l'on peut miser sur cette projection de plusieurs manières.

Plus de mousse dans les pintes

Plus de mousse dans les pintes

Pour les principaux brasseurs européens, le cru 2017 devrait être meilleur que celui de l'an dernier. Les résultats publiés par AB InBev et Carlsberg au terme du premier trimestre sont en tout cas prometteurs.