Sandstorm Gold est prête pour une nouvelle phase de croissance

14/04/16 à 16:28 - Mise à jour à 16:28

Sandstorm Gold affiche actuellement la taille qu'avait son grand frère Franco-Nevada il y a neuf ans. Sa valorisation est logiquement inférieure.

L'entreprise canadienne de royalties et de streaming spécialisée dans l'or Sandstorm Gold a connu un trimestre décevant. Par rapport à 2014, la production trimestrielle a baissé de 14,1%, à son niveau le plus bas depuis le 2etrimestre 2013. Ce recul temporaire est intégralement imputable à la disparition d'une partie non négligeable de l'apport de la mine d'Aurizona, qui était encore la plus grande contributrice à la production en 2015 (9061onces d'équivalent or). Sur une base annuelle, la production a cependant atteint un nouveau record de 45.146onces d'équivalent or (+0,7%; prévisions de 43.000 à 46.000onces d'équivalent or). Le recul de la contribution d'Aurizona (-3299onces), de Bachelor Lake (-2224onces) et d'un portefeuille de royalties (-2926onces) a été entièrement c...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil